Raymond Poulidor

Après la malédiction des " Poulidor de la Chanson " du mois de mai ( finalistes de plusieurs dispositifs et autres curiosités) , nous avons reçu les encouragements de Mr Raymond Poulidor lui même, ca fait chaud au coeur !

Alors restons groupés pour ce nouveau combat qu'est devenu, à son insu, la Chanson : celle qui raconte quelque chose, celle dite " à texte ", celle de l'antithèse du consensus et de l'auto-censure...

 

 

" Au gré des vents dérivants

On avance en zigzaguant

On n’est pas pressé

On prend notre temps

Deux pas de coté

Et puis un pas devant

Pareils à des crabes

Emportés par le courant

Radeau de la méduse

Sur les sables mouvants.

 

Nous sommes les troisièmes couteaux

Ceux qui l'ont toujours  dans le dos

Les radiés de la radio

Recalés de la télévision

Qui pédalent dans les bas fonds

Les Poulidor de la chanson."